Nous sommes des Dirigeants d'entreprises du terrain, non partisans, ni sur le plan politique ni sur le plan syndical.

Ne voulant plus taire notre exaspération, nous lançons un cri d'alarme à nos organisations professionnelles et notre gouvernement. Et vous demandons de rejoindre les Dupés pour « peser » et être pris au sérieux.

La France étouffe !

Sous les règles, sous les charges, sous l'endettement et sous l'incapacité de décider et de s'adapter

Au lieu de discuter pour alléger l'environnement réglementaire et fiscal, nos élus et nos représentants l'alourdissent à chaque fois qu'ils se rencontrent !

Dès lors, nous faisons 3 constats qui nécessitent 3 réponses claires :

Trop de règles en France ! .....Tue l'emploi !

Regardez l'évolution du poids du Code du Travail, en 30 ans. Il a triplé. Trop de PME vivent comme un poids le besoin d'embaucher, au lieu de le vivre avec enthousiasme.

Beaucoup se réjouissent de la loi sur l'ANI (Accord National Interprofessionnel). Nous n'en faisons pas partie, car cela va encore alourdir notre code du travail, en rajoutant de la complexité.

  • Nous demandons un arrêt de toute négociation, tant que le Code du Travail n'est pas refondu et allégé, avec le souci du respect des droits essentiels des salariés, sans paralyser nos entreprises.
  • Le «choc de simplification» ? Nous l'attendons ! Il est vital que l'Etat prenne ses responsabilités

Infographie de l'évolution du poids du Code du travail Photo de l'évolution du poids du Code du travail
La preuve réelle en image

Trop de charges en France ! .....Tue l'emploi !

Au lieu de suivre l'esprit du rapport Gallois en baissant les charges des entreprises, l'Etat a décidé de procéder avec paternalisme en créant la CICE (Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi) soit une somme d'argent à verser aux entreprises qui va encore nécessiter de remplir des papiers et de respecter des règles !

  • Nous demandons à ce que l'on arrête de nous faire des cadeaux sous forme de versement d'argent hypothétique et différé
  • Nous demandons que l'on baisse nos charges (directement en moins à payer à l'Urssaf en fin de mois) plutôt que de nous verser de l'argent contre des démarches administratives !

Infographie Rapport Gallois VS CICE

Trop de différence entre le salaire brut et le salaire net ! ..... Ne motive pas nos salariés

Depuis 30 ans, droite, gauche, syndicats patronaux et salariés n'ont cessé de baisser la part du salaire net au sein du salaire brut, accroissant toujours plus les dépenses sociales pour les entreprises et les salariés aux dépens de la liberté individuelle de dépenser.

  • Nous demandons à ce que l'on redéfinisse complètement notre système d'assurance et de répartition, afin d'augmenter la part du salaire net de nos salariés
  • Nous souhaitons qu'il subsiste une différence entre salaire net et salaire brut, mais pour assurer les besoins majeurs comme l'hospitalisation, les cotisations retraite ou une part d'assurance chômage sous condition.

Infographie Salaire brut VS Salaire net Salaire brut VS Salaire net
La preuve en image

Présidents des organisations professionnelles et ministres du gouvernement, il y a URGENCE.

ALLEZ À L'ESSENTIEL
en vous affranchissant du
POLITIQUEMENT CORRECT